janvier 2, 2022

La Ville de Valcourt dépose son budget 2022

Le lundi 13 décembre 2021, les élus de la Ville de Valcourt ont adopté le budget 2022. Après 22 mois de pandémie, ils ont dû ajuster celui-ci à plusieurs nouvelles réalités ; l’augmentation du coût des matériaux, l’inflation, la pénurie de logement qui persiste dans la Ville et tous les effets collatéraux de la COVID-19 sur les finances publiques. Plusieurs sacrifices ont dû être faits dans les projets prévus. Les projets priorisés ont été ceux qui touchent les services essentiels, comme l’eau potable et les eaux usées, ainsi que les services directs aux citoyens et la lutte à la pénurie de logements.

« La conjoncture économique actuelle nous fait mal, avec une augmentation de l’IPC de plus de 3%. Pour maintenir les services tels qu’ils le sont, c’est certain que l’augmentation des taxes se devait d’être au minimum de ce montant. Et soyons clairs, si nous n’augmentions que de l’IPC, nous ne pouvions faire aucun investissement sur les infrastructures, pour les maintenir en bon état. » se désole le nouveau maire en poste, Pierre Tétrault. Il faut se rappeler que l’an dernier, les taxes n’avaient augmenté que de 2% alors que les dépenses liées à la pandémie avaient quant à elles monté en flèche. « L’an dernier, les gens avaient perdu leurs emplois, tout était fermé et les gens craignaient de ne pas joindre les 2 bouts, nous avions donc choisi d’augmenter les taxes d’un montant moins élevé que ce qu’on aurait dû afin de ne pas en remettre une couche sur le malheur des gens. » précise la directrice générale, madame Karine Boucher. « Bien que la pandémie soit toujours présente, nous ne sommes plus dans la même situation que l’an dernier. Les gens ont recommencé à travailler. On ne veut pas prendre les citoyens à la gorge, mais nous devons tout de même commencer à rattraper le manque à gagner de l’an dernier si nous voulons que les finances de la Ville restent équilibrées. » poursuit-elle. Certains projets sont indispensables au maintien des services essentiels, comme la mise à niveau du poste de surpression des Érables et la vidange des boues à l’usine d’épuration. Comme le précise madame Boucher, « les citoyens ne voient pas ces travaux, ce n’est pas du concret pour eux, mais croyez-moi, si le surpresseur des Érables cessait de fonctionner ou si les étangs débordaient à l’usine d’épuration, la facture de réparation serait bien plus élevée pour les citoyens que ce qu’il nous en coûtera pour entretenir les équipements impliqués. Même avec les prix qui sont gonflés, nous devons suivre notre plan de mise à niveau des infrastructures de la Ville, il en va de notre santé financière ». La priorité au service aux citoyens demeure également bien représentée. Plusieurs programmes de subventions, destinés aux Loisirs notamment, ont vu le jour aux 2 paliers du gouvernement et la Ville de Valcourt a déjà déposé des demandes afin de pouvoir offrir de nouveaux services aux citoyens, à moindre coûts. « La Ville avait déjà des projets sur ses tablettes, qui n’attendaient qu’une source de financement. Nous étions prêts quand les programmes de subvention ont ouvert et nous sommes confiants que nous obtiendrons les sommes nécessaires à leur réalisation. » se réjouit le maire.

Du côté de la lutte à la crise du logement, la Ville a acquis en 2021 plusieurs terrains sur son territoire afin de d’encourager la construction d’unités unifamiliales et multifamiliales. La directrice générale est confiante qu’en plus de permettre à de nouvelles familles de s’établir dans notre belle communauté, ces investissements auront rapidement des retombées positives pour les citoyens de la Ville. « C’est certain que les nouvelles constructions vont rapporter de nouvelles taxes et donc réduire le fardeau financier de tous les citoyens. Il faut comprendre que ce n’est pas parce que la population augmente que tous les frais vont augmenter proportionnellement et donc, au final, les citoyens en tireront profit. Ceci-dit, avant que des maisons et des multi logements puissent être construits, il faut créer les rues, installer l’aqueduc, les égouts, etc. Tout ça demande de l’argent et pour l’instant, c’est la Ville qui doit assumer ces coûts. »

L’augmentation des taxes pour la Ville de Valcourt sera, pour cette année, de 4,85%. « Quant on ne prend que le pourcentage, ça peut faire peur, mais il faut garder en tête que les maisons de Valcourt ont une évaluation moindre que dans les grandes villes. Dans les faits, pour une maison unifamiliale moyenne, cette augmentation représente une augmentation de moins de 100$ pour l’année. On parle d’environ 7-8$ par mois. » nous précise Gerson Saenz, le trésorier en poste depuis avril 2021.

Pour consulter les détails en lien avec le budget 2022, c’est par ici.